La tarification incitative

La tarification incitative

Les compétences

> Environnement

Depuis le 1er janvier 2016,  le nombre de présentations de vos bacs (ordures ménagères et emballages) est comptabilisé.
Les données enregistrées sur toute l’année 2019 serviront à calculer votre taxe d’enlèvement des ordures ménagères qui figurera sur l’avis d’imposition de taxe foncière que vous recevrez en octobre 2020.
Souvenez vous que moins vous sortirez votre bac, mieux vous maitriserez votre facture.
Pour cela pensez à :

  •  trier un maximum vos emballages (plastiques, acier, alu, carton) dans votre bac à couvercle jaune
  •  apporter votre verre et votre papier dans les colonnes prévues à cet effet
  • composter vos déchets de cuisines, de jardin et autres fermentescibles.

Téléchargez ici le guide pour le calcul de votre TEOMI (Taxe d’Enlèvement des Ordures Ménagères Incitative)

RAPPEL : Un bac non conforme n’est pas collecté
Apportez-les en déchetterie

Je déménage, que dois-je faire ?

Comme pour vos abonnements (eau, électricité, …) en cas de changement d’adresse vous devez impérativement et rapidement en faire la déclaration auprès de votre mairie, qui transmettra les informations à la Communauté de Communes. Les bacs sont affectés au logement et restent la propriété de la Communauté de Communes du Val de Somme.

Mon bac est cassé mon bac a été volé, que dois-je faire ?

Adressez vous en mairie afin d’établir une demande. La copie du procès verbal de déclaration de vol délivrée par la gendarmerie est nécessaire pour obtenir un autre bac. La puce du bac déclaré volé sera bloquée.

CONSEIL : Comment produire moins de déchets ?

Pour sortir le moins souvent possible votre bac à couvercle vert, voici une liste de moyens à la portée de tous afin de vous aider à faire baisser la facture collective de la gestion des déchets ménagers et d’améliorer votre environnement. Alors n’hésitez pas à changer vos habitudes.

  • Respectez bien les consignes de tri de vos déchets ménagers
  • Compostez vos déchets de cuisine et de jardin
  • Rapportez vos déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE) du réfrigérateur à l’ordinateur portable, en déchetterie ou dans les magasins en cas de remplacement.
  • Pensez à la déchetterie pour vos déchets verts, gravats, cartons, DEEE, ferraille, mobilier, bois, déchets dangereux, huiles minérales, huile de friture, lampes, piles et batteries, …
  • Utilisez les points d’apport volontaire pour le verre, le papier, les textiles et chaussures.
  • Dites stop au gaspillage alimentaire, faites attention aux dates de péremption des produits, apprenez à accommoder les restes. Vous éviterez ainsi de jeter 20 kg de nourriture par an et par personne.
  • Changez vos comportements d’achat : faites une liste de course, évitez les produits sur-emballés ou à usage unique (style lingette, couches jetables, …), les barquettes individuelles et petits formats. Préférez les produits grand format, en vrac ou à la coupe. En général ils sont moins chers.
  • Echangez, partagez, donnez vos vêtements, meubles, …
  • Utilisez l’autocollant “Stop Pub” disponible auprès de la CC Val de Somme

REPONSES AUX IDEES RECUES :

Les usagers vont de toute façon payer plus cher
La tarification incitative vise l’équité de tous face au service rendu. Chacun paie en fonction de ce qu’il jette. La majorité des usagers paiera le même montant. Cependant certains paieront un peu moins et d’autres un peu plus.

Le camion ne passera plus qu’une fois par mois
Le camion continue de passer régulièrement devant chaque foyer (ou points de regroupement). Il ne collecte le bac que lorsque celui-ci est sorti. Donc veillez à ne pas laisser vos bacs à l’année sur le trottoir.

Les dépôts sauvages vont exploser
Les collectivités qui sont passées à la tarification incitative constatent une augmentation des dépôts sauvages dans les premiers mois de la mise en œuvre. Toutefois grâce à l’action conjointe des maires et de la Communauté de communes en charge de la collecte, ces gestes inciviques seront réprimandés.

Ca va sentir mauvais
En utilisant des sacs solides et bien fermés, en plaçant votre bac à l’ombre l’été, vous réduirez les problèmes d’odeurs. Par ailleurs les déchets fermentescibles sont les plus générateurs de mauvaises odeurs : en les compostant, vous limitez les désagréments.

Le service est réduit et les coûts augmentent
Le service n’est pas réduit mais optimisé, puisque le camion continue de passer régulièrement. Quant aux coûts, ils sont maitrisés. En effet, les coûts de gestion des déchets n’ont cessés d’augmenter depuis dix ans (réglementation de plus en plus exigeante, augmentation de la taxe sur les activités polluantes, inflation…). La tarification incitative et l’optimisation du service sont des moyens de maitriser la hausse des coûts.

Ca n’est pas juste pour les familles nombreuses
Aujourd’hui, dans le cas d’un financement par la TEOM, chacun paie ses déchets en fonction du foncier bâti. Une personne seule dans une grande maison peut payer plus cher ses déchets qu’une famille dans un appartement. La tarification incitative entend instaurer plus d’équité face au service rendu. Chacun paie en fonction de ce qu’il jette.